Expertise
mar, 10/19/2021

Les Belges et leurs projets

La crise sanitaire a eu un impact sur de nombreux aspects de la consommation et de l’économie en 2020. Mais qu’en est-il actuellement ? Les Belges freinent-ils leurs dépenses ou, au contraire, ont-ils encore l’envie d’investir dans de nouveaux projets ? C’est ce que nous avons cherché à savoir dans le cadre de l’étude réalisée par notre groupe BNP Paribas*.

Quel impact a eu la crise sanitaire sur les projets des Belges ?

La réponse est claire : les Belges comptent toujours réaliser des projets dans les mois à venir. 69% des Belges déclarent vouloir concrétiser au moins un projet important. Ce qui représente une augmentation de 15% par rapport à notre étude précédente réalisée juste avant la crise de la Covid-19 en janvier 2020 ! C’est clairement une bonne nouvelle.

De quels types de projets parle-t-on ? On peut les regrouper en trois grandes catégories.

Les achats représentent la catégorie la plus importante, puisqu’il s’agit de projets envisagés par la moitié des Belges. On y trouve l’achat d’équipements technologiques tels qu’une télévision ou un ordinateur … mais aussi du mobilier pour la maison, la chambre, le salon, etc. (18%). L’achat d’une voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion reste également dans le top des achats prisés par les Belges.

La seconde priorité des Belges est la rénovation de leur habitat (32% d’entre eux) qui représente souvent des budgets plus conséquents. On retrouve ici plusieurs types de projets tels que rénover la cuisine ou la salle de bains, aménager son extérieur (piscine…) ou encore agrandir la maison. Sans oublier les travaux de rénovation en vue d’optimiser la consommation énergétique et réaliser des économies (panneaux solaires, isolation, …).

Les projets autour de l’habitat, qu’il s’agisse d’équipement ou de rénovation, sont largement plébiscités et ont connu une forte progression depuis la pandémie.

En troisième lieu viennent les projets divers (35% d’entre eux) tels que les dépenses médicales, celles liées aux études des enfants (kot, échange Erasmus…) ou encore l’organisation d’un mariage, une naissance ou d’autres événements importants de la vie.

Nous ne pouvons que nous réjouir de ce dynamisme, qui va contribuer à la relance de notre économie et de nos commerces.

Dans ce contexte, AlphaCredit continue de suivre les tendances afin de continuer à offrir des services qui répondent aux besoins actuels de ses clients.

 

 * Étude réalisée en janvier 2020 auprès de 3000 Belges, et en septembre 2020 auprès de 1000 Belges. Cette enquête a été menée par l’Echangeur, cellule d’innovation technologique du groupe BNP Paribas Personal Finance dont la mission est d’analyser et anticiper le futur du commerce.